NIJUSHIHO

  

nijushiho-tcms-karate-toulouse

 

 NIJUSHIHOEmbusen

Nijushiho , ou «24 étapes», est nommé d’après le nombre de mouvements du pied, ou «étapes», présent dans le kata. L’origine et créateur sont inconnus. Nijushiho, initialement appelé Niseishi (vingt-quatre) à Okinawa, est l’un des trois Kata Shotokan qui proviennent du Seisho Aragaki, les autres étant Sochin et Unsu.

L’appellation Niseishi a été conservée dans les styles Wado-ryu et Shito-ryu. Ce serait d’ailleurs Nakayama Masatoshi qui, alors qu’il accompagnait Funakoshi Gichin lors d’une visite auprès de Mabuni Kenwa dans son Djo Shito-ryu, en aurait profité pour l’apprendre et qui l’aurait ainsi introduit dans l’enseignement du Shotokan.

On trouve dans ce Kata, une position peu populaire dans Shotokan-ryu, Sanchin-dachi ; Haito, plus traditionnel ainsi que la combinaison Makiotoshi /Teishi-awase-zuki qui sont tous exclusifs de Nijushiho et Unsu , et sont, tous les deux, des Kata Aragaki.

Hiji-ate (Empi-ate) au début du kata, plusieurs awase-zuki et les techniques Haishu sont tous exclusivement trouvés dans Nijushiho , mettant en lumière une variété de nouvelles applications impliquant des clés-de-bras, des étouffements, etc.

L’embusen est assez compact et les changements de direction sont réalisés avec très peu de mouvement, donnant à ce Kata un assez petit cadre. L’alternance des temps rapides et lents lui confère un rythme très particulier.

Le kata présente de nombreuses attaques “double-main” et de multiples coups de coude qui sont souvent utilisés dans le combat rapproché, peut-être dans une optique du combat “corps à corps” ?
Tout cela prête à l’idée que le karatéka doit se défendre dans un petit espace, en évoluant, face à des adversaires rapides et mobiles.

Les seules techniques à long terme trouvés dans Nijushiho sont les deux yoko-kekomi , le seul kekomi traditionnel trouvé dans un kata (contrairement à gedan-kekomi de Bassai ).

Toutefois, cela est considéré comme une innovation récente, car auparavant, seuls les levers de genou, n’étaient probablement pas présents dans la forme originale du Kata.

Nijushiho compte actuellement un nombre de 34 étapes, avec deux Kiai aux points 18 et 33.

Top