Kakiwake uke

Kakiwake-uke est une technique qui s’utilise dès que l’adversaire tente d’agripper le col ou les épaules et permet de se dégager avant qu’il n’ait pu affermir sa saisie.

kakiwake-uke-tcms-karate-toulouse

Uke Waza : Kakiwake uke

Nécessitant de la puissance, Kakiwake uke est généralement effectué à hauteur de buste. A la saisie de l’adversaire, le blocage est simultanément réalisé avec les bords externes des 2 avant-bras en écartant avec force de l’intérieur vers l’extérieur ; ce mouvement de faible amplitude est accompagné d’une brève rotation des poings.

Dès la saisie,
– les bras sont montés et lancés croisés, comme pour former une sorte de coin, les paumes étant tournées vers soi, entre les 2 bras de l’adversaire,
– puis sont puissamment écartés en tournant les paumes vers l’avant coudes en bas, en se reculant, généralement en Kokutsu dachi ;
– les coudes ne doivent pas trop pointer vers l’extérieur.

Point clé:

  • Attention à ne pas lever les coudes ni les épaules et de ne pas pousser au-delà de ces dernières.
  • La contre attaque peut se réaliser en Mae-geri du pied avant.
  • La technique Kakiwake uke est exécutée soit avec les poings fermés, cette technique est appelée Ken-kakiwake-uke ou soit avec les mains ouvertes, cette technique est nommée Shuto-kakiwake-uke et se retrouve généralement dans le quatrième Kata Heian, le Kata Heian Yodan et le Kata Jion.

En résumé :

Gedan kakiwake uke : La technique est effectuée simultanément des deux côtés à un niveau bas. Cette technique est utilisée dans les premiers mouvements du Kata Jitte.

Ken kakiwake uke : La technique est effectuée avec les poings fermés.

Shuto kakiwake uke : La technique est effectuée avec les mains ouvertes.

Comme toute technique, celle-ci n’est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d’une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top