Shuto Uke

Shuto uke (Blocage du sabre de main) est une technique de base importante qui se trouve dans de nombreux katas et revient à chaque entraînement.

shuto-uke-tcms-karate-toulouse

Uke Waza : Shuto uke

C’est une défense faite avec le Shuto. Cette très puissante défense, typique du Karaté, est  capable de casser le poignet d’un adversaire lorsqu’elle est bien exécutée. Surtout destinée à bloquer les attaques de poing au niveau chudan, et, un peu plus haut. La puissance de  Shuto uke est produite par une trajectoire circulaire – intérieur vers extérieur – de grande amplitude  .

Shuto uke fait partie des techniques de base du karatéka et nécessite un apprentissage complet et longuement répété car de nombreuses difficultés se posent aussi bien aux débutants qu’aux confirmés. Précision, timing, stabilité et décontraction pendant toute la préparation vont venir s’ajouter à la liste déjà longue : Position des pieds en Kokutsu dachi, positionnement des 2 mains, etc. … .

C’est une défense faite avec le Shuto. Cette très puissante défense, typique du Karaté, est  capable de casser le poignet d’un adversaire lorsqu’elle est bien exécutée. Surtout destinée à bloquer les attaques de poing au niveau Chudan, et, un peu plus haut. La puissance de  Shuto uke est produite par une trajectoire circulaire, de l’intérieur vers l’extérieur, de grande amplitude  .

Shuto uke est une défense typique du karaté qui sert généralement à bloquer avec une très grande force une attaque de bras au niveau Chudan par une frappe latérale tout en facilitant la contre attaque ou une défense de la main arrière lors d’attaques successives.

Ce blocage est très rapide et assure une protection par le corps de profil et main arrière au plexus.

 

Shuto Uke : RÉALISATION

A) A partir de la position Kokutsu dachi

– amener la main arrière à l’épaule opposée à hauteur de l’oreille, paume de la main vers l’intérieur,
– le coude plié repose sur le coude du bras tendu,
– les épaules restent basses.

B) Effectuer un mouvement contraire des mains:

– tirer la main avant en arrière tout en lançant la main arrière en avant qui  suit une trajectoire légèrement circulaire et oblique,
– juste avant l’impact, réaliser une rapide rotation des poignets: la paume de la main qui frappe se tourne vers le bas tandis que l’autre se tourne vers le haut à la hauteur du plexus.
– à l’impact de la main conserver l’angle initial du coude, le bras reste fort, la main se trouve au niveau de l’épaule.
– Les mains doivent impérativement rester dans le prolongement du bras, surtout celle qui va frapper.

TECHNIQUES DÉRIVÉES

Fumikomi shuto uke :  Shuto uke est effectué en avançant sur l’adversaire avec l’intention de bloquer son attaque de poing (niveau Chudan) avec le bras tout en le frappant au visage, clavicule ou épaule avec le sabre de main ou en Nukite à la gorge ou aux yeux. Attention cette forme est dangereuse et difficilement contrôlable.

Jodan shuto uke : C’est un Shuto uke effectué à un niveau Jodan. Point de départ  identique mais la trajectoire circulaire de la main monte légèrement pour rester au niveau du visage.

Kake shuto uke : Autre appellation du Shuto barai.

Mawashi shuto uke : L’armement du Shuto-uke ne se fait pas au-dessus de l’épaule opposée mais plutôt à la hanche opposée et l’interception avec le sabre de main s’effectue dans un large mouvement circulaire. Cette technique est assez proche, dans sa phase finale, du Kake shuto uke.

Shuto barai

Tate shuto uke

Comme toute technique, celle-ci n’est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d’une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top