Kagi Zuki

Kagi zuki est une forme particulière plus courte que Mawashi zuki. Coup de poing donné suivant une trajectoire “en crochet” (Kagi), forme courte de Wa-zuki (Rentrent dans cette catégorie, Mawashi zuki, Furi zuki).

kagi-suki-tcms-karate-toulouse

Tsuki-Waza : Kagi-zuki

Kagi zuki est particulièrement utilisé en corps à corps dans le cas d’une attaque très proche et latérale par rapport à l’adversaire sans possibilité d’allonger le bras.

Cette technique permet de frapper dans un plan parallèle à celui de la poitrine, soit dans le cas d’une position de profil par rapport à l’adversaire et la position adoptée, en principe, sera Kiba dachi, soit lorsqu’il y a  intention d’attaque latérale lorsque les deux adversaires sont de face.

Kagi zuki est souvent réalisée après une technique de défense, en Kiba dachi, à 45° par rapport à l’adversaire.

kagi-zuki-face-tcms-karate-toulouse

Tsuki-Waza : Kagi-zuki face

Cette technique est particulièrement présente dans les Kata Tekki.

Réalisation:

  • Frapper dans un plan parallèle à la poitrine,
  • le poing part de la hanche,  frappe en courbe en vrillant à l’impact.

Remarques:

  • Bien contracter l’aisselle du bras qui frappe en gardant l’épaule basse,
  • le poing s’arrête sans dépasser en aucun cas la ligne du buste,
  • la ligne des épaules reste parallèle au sol et de profil en position Kiba dachi, le coude plié à angle droit ;
  • la frappe ne se réalise, en général, qu’au niveau moyen pour une meilleure concentration de force de l’impact ; ce qui permet une concentration de force maximale, la ligne générale du bras est légèrement descendante.

 

Comme toute technique, celle-ci n’est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d’une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top