Ura zuki

Ura zuki, aussi Gyaku-ken-zuki est un coup de poing direct où l’on n’utilise aucune rotation du poignet ; le départ tout comme l’arrivée se font en supination.

ura-zuki

Tsuki Waza : Ura zuki

Ura zuki est un coup de poing donné de très près. C’est un Choku zuki où le poing n’effectue pas de rotation sur sa trajectoire et qui garde  les phalanges tournées vers le haut.

Ura zuki qui peut être comparé à un Choku zuki inachevé est une technique qui peut être réalisée aux 3 niveaux (Jodan, Chudan, Gedan)  est aussi très efficace pour une contre-attaque dans un corps à corps. Ura zuki peut être porté au corps, Chudan-ura-zuki, à la tête, Shomen-ura-zuki.

Cette variante du Choku zuki est apparentée à « l’Uppercut » pratiqué en boxe. Elle est essentiellement utilisée en combat rapproché où la distance de frappe reste courte et ne permet pas d’effectuer une rotation correcte du poing avant l’impact.
Techniquement, le poing part de la hanche en supination et reste dans cette position jusqu’à son objectif.
La puissance moindre de cette technique nécessite souvent des coups répétés sur les flancs de l’adversaire. Le foie ou les reins peuvent être alors les cibles de choix de cette technique. Le poing à une phalange (Nakadaka ken) permet d’augmenter largement son efficacité.

Si Ura zuki est donné au menton ou au visage, ses effets peuvent être alors assez dévastateurs.

Ura zuki est réalisé 2 fois dans le Kata Heian Nidan (#2, 5), 1 fois dans le Kata Heian Godan (#16 – Migi chudan morote-ura-zuki), 1 fois dans le Kata Bassai Dai (# 30 Yama zuki), 3 fois dans le Kata Tekki.

Ura zuki est un coup de poing (choku zuki) stoppé à mi-course avant que le poing ne commence à tourner.

A l’impact,

  • les phalanges restent tournées vers le haut,
  • le coude reste plié près du corps et pointe vers le sol.
  • Frapper avec une action de soulèvement, sans pousser le coude trop loin en avant.

Top