Uraken uchi

Uraken uchi, communément appelé Uraken,  est la plus utilisée des techniques de poing ; cette appellation recouvre plusieurs formes de techniques qui utilisent la même surface de frappe. Selon la direction du coup, la frappe sera latérale, frontale, verticale. Le visage, en général,  est la cible de privilégiée ; les zones visées sont la tempe, la mâchoire, le nez.

Uraken uchi est classé dans les attaques indirectes de la main (Uchi-waza).

Uraken uchi est un coup de poing indirect fouetté, effectué avec la partie supérieure des têtes de phalanges de l’index et du majeur (Kento). Le bras est utilisé suivant différentes trajectoires en arc  de cercle autour du coude (Mawashi-uraken-uchi),  comme un fouet pour frapper du revers de poing. C’est une technique rapide et efficace qui trouve de nombreuses zones d’application.Selon le plan dans lequel est utilisée la technique s’appelle :

A. Frappe horizontale : Yoko -Uraken-Uchi ou Yoko-Mawashi-uchi

  • De l’intérieur vers l’extérieur, pouce en haut, Seiken-Mawashi-Uchi ou
  • De l’extérieur vers l’intérieur, pouce vers le bas, Mawashi-Uchi.

B. Frappe Verticale : Tate-uraken-uchi, réalisé

  • De haut en bas, phalanges tournées vers le haut ou
  • de bas en haut, phalanges tournées vers le bas

C. La frappe peut se réaliser aussi sur une trajectoire plus tendue, directement vers l’avant, d’un coup sec et rebondissant, les phalanges sont tournées vers le haut, en utilisant la détente du coude.

  • Ce coup vise généralement la tête (Shomen-uraken-uchi) et se trouve notamment dans le Kata Tekki Sandan.

uraken uchi tcms karate toulouse

Uchi-Waza: Uraken Uchi

Uraken Uchi peut être effectué dans toutes les directions en mouvement fouetté ou frappé.

Frappe latérale constituée par:

  • un fouetté de l’avant bras,
  • suivi d’un fouetté du poignet à l’impact (rotation du poing, pouce vers le haut),
  • retour immédiat du poing à sa position de départ.

Points clés:

  • garder une décontraction parfaite du bras et du coude pour préserver la vitesse d’exécution pendant le parcours,
  • à l’impact, le coup doit être rebondissant de quelques centimètres,
  • le coude ne s’ouvre pas totalement,
  • le dos du poing et l’avant bras font un angle amenant les Kento en saillie.

Comme toute technique, celle-ci n’est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d’une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top