Teisho Uchi

Teisho Uchi : Attaque de la paume.

Teisho uchi est un coup frappé avec le talon de la paume de main.

Cette arme naturelle est très résistante et donne, en frappe, de bien meilleurs résultats que le poing fermé. Toutes les parties du corps peuvent être percutées sans trop de risque pour la main.
La difficulté majeure de la technique est liée à la souplesse du poignet. Mêmes remarques pour Teisho uke, sa forme défensive. Le positionnement des doigts doit être réalisé en fonction du mouvement circulaire ou direct et la cible visée.
Les coups portés au visage sont particulièrement destructeurs, voire mortels. Attention à ne pas utiliser cette technique de façon irresponsable. Le poignet, le coude ou les genoux  seront des cibles de choix. Des applications innombrables, en plus des frappes multidirectionnelles, sont dédiées à Teisho uchi aussi bien en poussées, frictions qu’en  pressions .

Teisho uchi est une technique est similaire à un zuki: attaque directe, très puissante,  du poing (tsuki)  ; elle peut prendre différentes formes (teisho uchi, gyaku teisho uchi) et trois mouvements différents.

C’est une technique très efficace et, sous certaines variantes, très dangereuse.

  1. Par un mouvement de bas en haut, attaque du menton ou du bas ventre,
  2. Par un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, attaque de la mâchoire (près de l’oreille) et de la tempe, les flancs,
  3. Par un mouvement de haut en bas, attaque du visage (nez ou menton).

 teisho-uchi-tcms-karate-toulouse

 Pour réaliser Teisho Uchi, plier fortement la main vers l’arrière, frapper avec la partie charnue de la paume.

Remarques:

  • La main ouverte, en  diminuant la contraction musculaire, augmente la vitesse et la puissance d’exécution,
  • les attaques sont données en souplesse, “en coup de fouet”,
  • le poignet, souple, ne se contracte qu’à l’impact.

Comme toute technique, celle-ci n’est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d’une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top