Introduction au Kata qui signifie littéralement Forme. Le kata est, aussi, la mémoire du karaté-do ; de ce fait, il a été et restera l’un des modes de transmission des techniques de combat entre les générations.

introduction-au-kata-tcms-karate

L'apprentissage d'un Kata

Pour pouvoir aborder le Kata, approcher sa connaissance, il est nécessaire qu'il soit présenté grâce à une introduction au Kata.

Ainsi, pour apprendre et progresser, il faut, non seulement connaître les séquences de techniques mais aussi comprendre ses intentions et ses origines, profondes et lointaines, car, en effet, le Budo ne peut se comprendre en dehors du Kata.

C'est ainsi que Kata désigne dans les Arts Martiaux traditionnels (Budo), une séquence de techniques dont le déroulement reproduit un schéma de combat contre un ou plusieurs adversaires attaquant sous des angles différents. C'est ainsi que cet enchaînement est exécuté en solo lorsqu'il s'agit de disciplines à mains nues, basées sur les coups, comme au Karaté, par exemple, ou bien avec un partenaire lorsqu'il y a des saisies, des projections et des contrôles tels que le Judo ou l'Aikido.

Dans cet ordre d'idées, en Karaté, des mouvements préétablis de défenses et de contre-attaques sont réalisés en solitaire, de manière individuelle.

En effet, ces mouvements permettent la mobilisation et la stimulation de toutes les techniques et les stratégies de cet Art Martial.

En contrepartie, le kata contraint à la recherche personnelle, avec une recherche technique, ainsi que recherche d’une compréhension, d’une application réaliste, autrement-dit, propre, toujours avec le moins de défaut possible, tel qu'un rythme juste.

Compte tenu de ce qui précède, cette recherche conduit donc à l’humilité, à la patience, à la rigueur dans la réflexion, à la volonté et  à la persévérance  ; en définitive, cette recherche entraîne la progression.

Ainsi, à travers le kata le pratiquant acquiert et améliore son intellect et son physique.

Quoi qu'il en soit, exécuter un kata peut se faire de différentes manières. C'est le cas du Bunkai qui est principe d’application des différentes techniques et enchaînements contenus dans les kata, suivant l’objectif recherché. Finalement, le travail en kata est sans fin.

Pour conclure cette introduction, le pratiquant doit toujours avoir à l'esprit que le Kata c'est autant la transmission de la Tradition que la clé de la Connaissance, aussi.

Le style Shotokan comprend 26 katas, sans compter Taikyoku ; introduction

Avant toute chose, il faut garder à l'esprit que plus l'exercice attentif des Kata se répète, plus on se rend compte de la profondeur de leur vraies valeur en tant qu'éducation physique. D'une part, cet enchaînement de mouvements offensifs et défensifs formalisé qu'est le Kata de Karaté, présente différents aspects ; d'autre part, le même Kata indéfiniment répété ne sera jamais le même, selon le ressenti dans l'exercice.

En réalité, tous les Katas développent le rythmes et la coordination, principes inhérents à ces techniques. L'entrainement aux Katas est à la fois physique et spirituel.

Ces Kata sont plus précisément répartis en Kata de base d'une part, en Kata avancés d'autre part et finalement en Kata supérieurs ; ces différents types de Kata sont à classer dans différentes catégories en fonction de leur nature:

Ils sont classés en

  • Katas de « BASE »
  • Katas « AVANCES »
  • Katas « SUPÉRIEURS »

Ils sont dits

  • démonstratifs,
  • respiratoires,
  • de vitesse,
  • de force.

SUPERIEURS

  • Chinte
  • Enpi
  • Gankaku
  • Gojushiho

SUPERIEURS

  • Hangetsu
  • Jiin
  • Jion
  • Jitte

SUPERIEURS

  • Meikyo
  • Nijushiho
  • Sochin
  • Unsu

SUPERIEURS

  • Wankan

En conclusion, ce que sont les Kata

  • Sont l’un des modes de transmission des techniques de combat entre les générations.
  • Constituent un recueil de techniques fondamentales d'auto-défense.
  • Enseignent la gestuelle corporelle et l’exécution correcte de la technique.
  • Sont des exercices reflétant virtuellement la réalité du combat.
  • Les kata doivent se réaliser correctement et avec puissance, le pratiquant s’imaginant combattre réellement.
  • Les kata sont une préparation physique au combat.
  • La plupart des kata Shôtôkan commencent et se terminent à la même place selon l’Embusen.
  • En dehors du kiai, les autres respirations sont inaudibles.
  • Le regard se porte successivement en direction des adversaires, il précède légèrement les déplacements.

Les 10 Points clés d'un Kata

A ce propos, Masatoshi Nakayama, 10e Dan du Shotokan (1913-1987), distinguait 10 éléments fondamentaux pour interpréter correctement un Kata

  1. L'attitude de l'esprit dans la préparation,
  2. Le principe de l'actif et du passif,
  3. La vitesse dans une technique,
  4. La façon d'utiliser la force,
  5. La respiration,
  6. La position haute ou basse du corps,
  7. Le but recherché dans chaque mouvement,
  8. Le cri qui libère l'énergie: le Kiai,
  9. La position correcte,
  10. La vigilance de l'esprit.

Ce que ne sont pas les Kata !

  • Les Kata ne sont ni des rituels, ni des danses.

Aller à la page "BUNKAI"

Top