Yoko geri

Description

Yoko geri est une technique  extrêmement puissante. En règle générale, la frappe est effectuée avec  Sokuto mais il est également possible d'utiliser le Kakato.

Yoko geri est frappé sur le côté avec Kakato ou Sokuto, la poitrine de profil par apport à l'adversaire. Yoko geri est un coup donné sur place, le plus souvent à partir de Kiba dachi ou après une rotation sur la jambe d'appui amenant le corps de profil sur la ligne d'attaque.
Yoko geri est aussi parfois appelé Sokuto.

Pour réaliser Yoko geri : Le corps est de face, la jambe d'appui légèrement fléchie, avancer la hanche et monter très haut le genou de l'autre jambe tout en amenant le corps de profil et, à partir d'une puissante poussée des hanches vers l'avant, détendre de façon explosive le pied vers la cible sans tendre complètement le membre afin de protéger l'articulation du genou. Ramener très rapidement le pied dans sa position initiale puis, d'un abaissement brusque de la hanche, reposer le au sol. Les orteils sont déjà relevés  dès la préparation de la technique et le buste doit rester le plus droit possible comme « poussé » vers l'avant.

Sokuto est la surface de frappe et décrit un large arc de cercle (bas vers le haut) autour du genou, dans le plan vertical contenant la ligne des épaules.

                Le genou reste fixe pendant que le pied frappe en coup de fouet.
                Frapper avec l'intention de percuter de bas en haut en montant,
                Le tranchant du pied est parallèle au sol, la cheville pliée,
                la jambe d'appui est légèrement fléchie.
                L'effet de ressort lors de détente du genou est la garantie pour l' efficacité de Yoko geri kekomi.

Yoko geri kekomi donné avec Kakato ou le Sokuto ; c'est un excellent coup d'arrêt.

Yoko geri a de nombreuses variantes et dérivés ; les 2 plus connues sont Yoko geri kekomi et Yoko geri keage.

Yoko geri kekomi

yoko-geri-kekomi-keri-wazaPour réaliser Yoko geri kekomi :

- Viser le genou, le bas ventre, l'abdomen, le plexus, les flancs, la tête.
- Monter le genou (en pivotant si la technique est effectuée vers l'avant),
- lancer la jambe dans une trajectoire rectiligne,
- à l'impact, frapper en Sokuto (ou en Kakato), le dos cambré, bloquer l'articulation du genou,
- ramener dans la position de préparation.

Yoko geri keage

yoko-geri-keage-keri-wazaRéalisation de Yoko geri keage :

Le départ de la technique est identique aux autres formes mais au lieu de « défoncer » la cible, le genou étant levé très haut, la jambe va donner un effet de fouet vers le haut pour, par exemple, chasser une garde ou frapper au menton ou au flanc d'un adversaire à mi-distance.

Yoko geri keage peut permettre de parer un coup de poing, du bas vers le haut.

Remarques

- Le centre de gravité doit rester à l'avant du pied de la jambe d'appui qui ne bouge pas mais est légèrement fléchie,
- le talon reste au sol,
- lever le genou au maximum avant de frapper : ces 2 temps n'en font qu'un,
- les bras restent près du corps sans lever les épaules,
- frapper dans le plan vertical contenant la poitrine, non en diagonale.

TECHNIQUES DÉRIVÉES

Mae ashi yoko geri : Yoko geri effectué de la jambe avant.

Ushiro ashi yoko geri : Yoko geri effectué de la jambe arrière.

Comme toute technique, celle-ci n'est pas LA finalité, elle est la continuité de la précédente et prépare la suivante. Pour ne pas être «freiné», parasité par le geste d'une technique réalisée, se libérer en se décontractant, en se relâchant, très rapidement après le coup ; détendre son esprit.

Top