HEIAN NIDAN

Heian nidan est un kata complet qui définit bien, en réalité, le karate-do.

Heian nidan amorce aussi une première progression dans l'étude des Kata car il propose de nombreuses techniques variées de poing, de main et de pied.

A ce propos, Chudan est le principal niveau de défense et d'attaque. Ainsi, le travail avec un partenaire est rapidement abordable car il y a moins d'appréhension lors d'attaques au corps (Chudan) que lors des attaques au visage (Jodan) tout en limitant les risques de blessures.

Les positions Zenkutsu et Kokutsu y sont abordées. De plus, des situations de combat aux niveaux Jodan et Gedan sont présentes au début et à la fin du kata.

Ainsi, sa complexité explique la raison pour laquelle il fut, par conséquent,  rapidement enseigné après Heian-shodan.

Rythme de Heian nidan

Rythme d'exécution de Heian nidan

(1) Les chiffres en gras symbolisent la position de départ et de fin en "hachiji dachi"

(.) symbolise la micro pause avant et après l'enchainement de techniques

(-) placé entre 2 chiffres symbolise la succession sans pause des techniques.

 

1.2-3-4.5-6-7.8-9.10-11-12.13.14.

15.16.17-18-19.20-21-22-23.24-25.26-27.28

Embusen

embusen-heian-nidan

Heian Nidan correspond ainsi au Pinan shodan de l'ancien style Shorin-ryu dont le Shotokan est issu

Tout d'abord, le Kata est un combat ! Si l'on garde ce principe à l'esprit, on comprend mieux pourquoi Heian nidan (Pinan shodan) était le premier kata enseigné dans les écoles d'Okinawa au début du XXe siècle.

Ensuite, deux techniques de jambes apparaissent. Premièrement, Yoko-geri, le coup de pied latéral, qui est exécuté dans la forme ancienne, comme un Mae-geri avec le Koshi et non avec le talon comme en Shotokan, deuxièmement, Mae-geri, le coup de pied direct. 

De plus, une bonne coordination est également nécessaire pour l'exécution, notamment vers la fin du Kata, de toute une ligne de techniques où les blocages et les frappes s'exécutent avec le membre opposé à la jambe de garde ; ce qui est une originalité.

Ainsi, le Gyaku-zuki, technique fondamentale du karaté moderne, fait son apparition avec ce Kata.

Top