KATAS SHOTOKAN de Base

Les Katas Shotokan de base, Taikyoku et Heian. 

Katas Shotokan de base, la série des Taikyoku ainsi que la série des Heian sont traditionnellement enseignées au début de l'apprentissage du Karaté Shotokan.
Malgré une très forte ressemblance avec les Pinan, ils sont très différents. Ils ne doivent pas y être assimilés de manière générale. D'ailleurs, selon les styles dans lesquels ils sont pratiqués, leur appellation est différente. Ils sont désignés par Pinan ou Heian. Bien que l'origine de Pinan soit chinoise et celle Heian japonaise, les deux significations sont très proches. En outre, il faut garder à l'esprit que malgré des similitudes, ils sont différents.

Parce que les Okinawaiens ont toujours lutté contre les envahisseurs, le dernier étant le japon, l'île Okinawa ne sentait pas vraiment japonaise au début du XXème siècle.

À cause de la guerre sino-japonaise, au tout début du XXe siècle, les termes d'origine chinoise ont peu à peu été bannis du vocabulaire japonais. Ces derniers sont remplacés par le terme japonais équivalent. Ceci pour tous les termes d'origine chinoise utilisés couramment au Japon, et pas seulement pour le Karaté.

Ainsi, pour une meilleure intégration, dans la logique de ce qui précède, en 1936, Gichin Funakoshi, Okinawaien "immigré" au Japon, remplaça donc le terme Pinan par Heian. En conséquence, pour mieux illustrer ce changement, il a aussi modifié la forme des katas, et leur ordre.
De la même manière, beaucoup d'autres katas furent ainsi 'japonisés'.

Les Katas de base et les autres Katas, premières clés

Les Kata de base et les autres Kata sont la source, la référence, un lien entre les générations de pratiquants qui peuvent toujours puiser à l'authentique d'une Tradition.

Un Kata est très souvent venu des temps anciens dont on s'imprègne lentement au fil des années d'entraînement. On ne modifie pas un Kata par respect de la Tradition, par humilité et pour ne pas passer à côte de l'essentiel.

Ainsi, un Kata se présente comme une suite de mouvements codifiés jusque dans le moindre détail, toujours exécuté de la même manière et dans les mêmes directions.
Donc, le Kata à une double fonction, garder et transmettre l'oeuvre et l'esprit.
Cette démarche permettra au pratiquant de tendre vers une ouverture de sérénité intérieure, la non-violence.

Un Kata est une école de vie !

katas shotokan de base

Compétition Kata par équipe

KATAS Shotokan de BASE

TAIKYOKU

HEIAN

Top