BASSAI

Bassai signifie ‘briser, assaillir, pénétrer la forteresse’.

Il est utilisé pour désigner 2 katas principaux et essentiels du Karaté d’origine Shuri-Te. Le plus connu des deux est Bassai Dai (où dai signifie ‘long’ en japonais). L’autre se nomme Bassai Sho (sho signifiant ‘court’ ici en japonais et non ‘un’ comme dans Shodan).


Bassai Dai (Passai, Patsai) est, en karaté, l’un des katas les plus anciens consistant en une suite rapidement exécutée de mouvements de combat. Il prend son orignine dans les Katas Tōde d’Okinawa. Il n’est par contre malheureusement pas facile de savoir quand et comment Bassai Dai a pris sa forme actuelle.

Bassai Dai appartient au groupe des katas Shorin-ryu (combinaison des styles Shuri-Te et Tomari-Te) dont le but par sa pratique est d’améliorer la vitesse du karatéka. La caractéristique principale du kata est que chaque technique individuellement est exécutée de manière rapide et puissante. Il contient de nombreux blocages et projections et comparativement peu de techniques de jambe. Avec environ 40 mouvements uniques, Bassai Dai est un kata long et exigeant physiquement. Néanmoins, il est un des katas qui est pratiqué aussi bien dans le Dojo que pendant les compétitions.

Il existe de nombreuses variantes de ce kata qui sont enseignées dans les différents styles de karaté et qui sont en général nommées selon le nom du maître les ayant créées (le mot japonais ‘No’ signifiant ‘de’, ‘selon’, ‘d’après’).

yoi bassai dai tcms karate toulouse
# 01 Bassai DaiEmbusen

 


Bassai Sho fut créé par Anko Itosu sur base du Bassai complet original. Itosu a créé la version longue (dai) et la version courte (sho) qui sont complémentaires et qui, ensemble, sont censées recomposer le Bassai original. Bassai Sho est un kata où on démontre notamment une défense sur attaque au bâton.

 yoi bassai do tcms karate toulouse

 

# 02 Bassai ShoEmbusen

Les kata ne sont ni des danses, ni des rituels, seulement des exercices reflétant la réalité du combat.

Les kata constituent un recueil de techniques fondamentales d’auto-défense.

La réalisation des kata enseigne la gestuelle corporelle et l’exécution correcte de la technique.

Les kata doivent se réaliser correctement et avec puissance, le pratiquant s’imaginant combattre réellement : les kata sont une préparation physique au combat.


Retour à la Page “PRéSENTATION”